La science citoyenne améliore notre compréhension de l’impact de la gestion des sols sur l’abondance des pollinisateurs sauvages dans les agro-écosystèmes

La gestion des terres aurait un impact sur nos abeilles… et bien oui ! Rencontre avec des citoyens scientifiques du Michigan qui nous révèlent leur étude (Article du journal PLOS ONE – Anglais) :
https://journals.plos.org/plosone/article ?id=10.1371/journal.pone.0230007

Working bee