L’API du mois

Mathieu DOMECQ

Rédacteur en chef de l’API du mois 

Lorsque nous avons commencé la saison, on ne s’attendait pas à faire autant que l’an dernier. Finalement, on fera mieux que ce que l’on pensait. Pour les régions profitant du tournesol, le nectar a donné un coup de boost aux colonies et “ça mielle” plutôt fort ! La superposition des hausses se fait presque toutes les semaines sur certaines ruches.

 Mathieu, notre apiculteur, vous prépare ce mois-ci à bien récolter votre miel avec ses astuces dans votre API du Mois !

+10 000 tonnes de miel en 2020 !

Les chiffres de l’ADA France sont tombés et, ils sont surprenants ! Oui les récoltes de miel de la saison dernière sont excellents, un jamais vu depuis des dizaines d’années. Alors que les importations étaient devenues la source principale de miel en France, enfin, la production locale prend le dessus. Seul flou au tableau, combien de miel fut quand même importé ?

Une chose est sûre, les apiculteurs français ont encore beaucoup de stock dans leurs miellerie qui peine à s’écouler, à de bons prix, hors des coopératives.

Le rendement moyen des colonies est de 23,3 Kg de miel par ruche.

Production de miel Français

(en tonnes)

Exportations

(en tonnes)

Importations

(en tonnes)

2016 16 099 5 080 35 623
2019 21 637 4 436 32 777
2020 31 791 À venir A venir

Source ADA FRANCE

Sur la même lancée, l’effet COVID a fait naître des curiosités dans le pays. La DGAL a recensé en 2020, 71  273 apiculteurs sur le territoire, soit +14%, les apiculteurs de plus de 50 ruches représentant à peine 8% de la part apicole en France. Une évolution surtout dans la catégorie des amateurs.

Pour plus de chiffres, rendez-vous dans votre blog !

Récolter son miel… un art !

On se pose de multiples questions… Après avoir vu le mois dernier le rôle et le choix de l’extracteur pour la miellerie, je vais vous aiguiller sur la récolte des hausses. Pour cela, parlons de date ! La récolte se fait selon les régions, à la fin de la dernière floraison d’été. Il s’agit dans ma région Toulousaine du tournesol. Nous prélevons donc le miel autour du 15 août. Les derniers champs seront finis et l’operculation du miel se sera bien faite dans les hausses. L’operculation c’est le bouchon de cire que viennent faire les abeilles sur les alvéoles après avoir déshumidifié le miel (le taux sera de 15 à 17% d’eau).

Maintenant, pour chasser les abeilles, trois méthodes sont souvent utilisées. A vous de faire votre choix :

– La brosse, c’est le plus courant, tout en prélevant les cadres de hausse un par un. Secouez les abeilles au devant de la ruche, puis brossez les dernières avec la brosse en crin ou en nylon avant de placer ce cadre dans une autre hausse (comme une caisse) fermée qui partira à la miellerie.

Utilisation de la brosse pour enlever les dernières abeilles.

– Le chasse abeille : simple et rapide. Il s’agit d’un losange (ou cercle) en plastique qui se fixe sur un couvre-cadre épais et qui se positionnera 24H environ avant la levée, entre le corps et la hausse. Avec un système d’entonnoir, l’abeille saura redescendre pendant la nuit dans le corps mais ne pourra pas remonter ensuite. Veillez par contre à ce qu’il n’y aie pas du tout de couvain dans votre hausse. Avec la grille à reine le problème ne se posera pas. Mis en place l’après-midi, vous pourrez récupérer le lendemain matin la hausse, quasi sans aucune abeille dedans.

– Le souffleur : c’est l’option des pros ! Avec beaucoup de ruches, l’opération est plus rapide et elle évite l’agressivité. Un simple souffleur à feuilles (thermique ou électrique) propulsera les abeilles dans le ciel avant de regagner la ruche. Vous décollez la hausse sans vous poser de questions (seulement s’il y a une grille à reine) et la posez sur le toit de la ruche voisine. Vous refermez la ruche. Avec votre souffleur vous passez entre les cadres pour faire s’envoler les abeilles. La méthode peut paraitre brusque et radicale mais c’est très pratiqué quand on a au moins 20 ruches. Vous repartez alors avec la hausse.

Une question ? Vous pouvez toujours m’écrire par mail et j’y répondrais : lesruchersdemathieu@gmail.com

 Le frelon va commencer à se montrer !

A la recherche de protéine, les abeilles sont sa proie idéale. Vous le verrez en vol stationnaire devant vos ruches attraper une abeille avant de la découper un peu plus loin pour récupérer ses muscles.

Qu’il soit européen ou asiatique, les deux espèces s’attaquent aux ruches. Un conseil, c’est de poser d’une part des pièges comme la Red Trap, un piège sélectif où vous verserez un appât à renouveler au moins tous les 10 jours. Votre vendeur apicole vous conseillera.

D’autre part, vous pouvez jouer sur le moral de vos abeilles en plaçant un bouclier ou muselière, qui éloignera la présence du frelon aux abords de la planche d’envol. Ainsi, l’abeille sera moins sur ses gardes, par peur, et moins consommatrice de miel. Le model Stop-It par exemple, s’adapte à tous les formats de ruche par un jeu de pliage.

Pièges pour frelon : muselière en bois et bouclier en plastique.

Le traitement Varroa

Varroa : un acarien redoutable pour les abeilles !

Nous ferons un point dessus en septembre pour mieux le comprendre, mais en attendant, anticipez la réservation des produits de traitement. L’idéal étant de traiter avant le mois de septembre, à la fin août, juste après avoir retiré les hausses de miel. Sa population devient exponentielle et va affaiblir vos colonies pour l’hivernage.

De nombreux traitements existent sur le marché. Pour vous faciliter l’opération, utilisez un produit tel APIVAR. Il s’agit de lanières plastiques d’Amistraz, qui a fait ses preuves. Vous en placerez deux par ruche, dans le couvain, entre les cadres.

Vous pouvez vous fournir facilement chez votre pharmacien ou vétérinaire. Renseignez-vous sinon auprès de votre Syndicat Apicole ou Groupement de défense sanitaire. Les magasins d’apiculture n’ont eux par contre pas de délivrance possible.

Nous vous souhaitons maintenant un bel été et pour pensez à nous, envoyez-nous vos photos sur les réseaux sociaux avec le hashtag : #apifonda #apiinvert !

On se retrouve dès le mois prochain sur votre blog  API avec votre fidèle partenaire, Les Ruchers De Mathieu !

LES RUCHERS DE MATHIEU

Miellerie & Magasin d’Apiculture

Photos ©lesruchersdemathieu

Working bee